BREAKING (RE)NEWS 1 septembre 2023 : Développement durable olympique, pacte de Paris pour les peuples et la planète


#BREAKING (RE)NEWS
01-09-2023

Dernier coup d’œil au cartable flambant neuf, le compas et la règle sont là, l’agenda aussi, les crayons de couleurs sont taillés, l’ordinateur à jour, le smartphone chargé : tout est prêt pour la rentrée de la transition économique et environnementale ! Prions que la maîtresse soit compréhensive. Car les choses ne se sont pas améliorées, loin s’en faut, durant la période estivale, comme le rappelle le quizz que vous retrouverez en fin de Breaking (RE)NEWS… En attendant de pouvoir mettre les cancres « au coin » pour le compte, « the show must go on », comme on dit outre-Manche, outre-Atlantique et un peu partout 😊.

Certains n’ont pas attendu la rentrée des classes pour entrer dans le vif du sujet, au moins verbalement. Ainsi notre Première Ministre, invitée par le MEDEF pour s’exprimer sur le thème « Entreprises, croissance et rareté », a-t-elle pu se livrer à un subtil exercice de sémantique, néanmoins intéressant : prôner la sobriété et exclure le concept de décroissance. Si l’on a bien compris, la sobriété, c’est être plus efficace, i.e produire avec moins de ressources. Dans le même temps, la décroissance est exclue et honnie, qui "remettrait en cause le modèle social français" . Donc la sobriété visée serait celle qui permettrait de produire plus avec moins de ressources. Une vision positive et volontariste qui sous-tend clairement l’action du gouvernement depuis de longues années. Le positivisme et le volontarisme, on aime, chez (RE)SET. On y ajoute l’action 😉.

Cela dit, pour être honnête, la transition n’est pas au cœur de la rentrée politique française. C’est même le contraire qui est vrai, ce qui fait dire à Novethic que « l’été de tous les dangers climatiques ne pénètre pas le champs politique en France », s’il faut en croire le déroulé des Universités d'été des principaux partis. Une impression confirmée par le contenu des débats nocturnes entre le Président Macron et les chefs de partis : douze heures de débats, au cours desquels les thématiques environnementales n'ont pas été abordées. La planète brûle mais nos politiques regardent ailleurs, disent les mauvaises langues…

développement durable contre le réchauffement climatique et l'impact d'électricité

Pas tout à fait, soyons justes. Car la France accueillera l’an prochain non seulement des Jeux Olympiques d’été mais aussi, juste avant, un "sommet du développement durable olympique" , annoncé par Emmanuel Macron, sans que l’on sache trop, encore, quel en sera le contenu. Il s’agirait d’une suite au récent « pacte de Paris pour les peuples et la planète », sommet accueilli fin juin dernier par la France et qui espérait réorienter la finance mondiale au service du climat, en faveur des pays en développement.

L’autre thème médiatique majeur de la semaine nous amène au sommet des pentes enneigées, ou plutôt peu enneigées. Avec d’abord cette enquête dans Le Monde, qui nous rappelle que désormais la quasi-totalité des stations de ski européennes sont menacées par le réchauffement climatique, ce qui ne va pas sans conséquences économiques et sociales. Des reconversions s’imposent. On n’ira pas jusqu’à recommander des promenades en chameau dans les Alpes, mais il est un fait que les poussières de sable s'y accumulent, comme ont pu récemment le mesurer les scientifiques. Encore plus haut, on trouve les glaciers. Pour l’instant. Car de nouvelles données ont permis de calculer qu’en Himalaya, par exemple, ces glaciers vont perdre jusqu'à 80% de leur volume d'ici 2100. Or « "les glaciers sont nos châteaux d'eau" », explique joliment Heidi Svestre, glaciologue, dans une longue et passionnante interview. Et sans eau… Mais gageons que la prochaine génération de décideurs sera sensible au sujet. Les diplômés de HEC le seront à coup sûr, qui suivent désormais pour leur arrivée à l’école le même itinéraire que les consultants de (RE)SET lors de leur dernier séminaire : sur les pentes de Chamonix ! L’occasion de constater de visu le recul des glaciers et ses conséquences. Attention aux chutes de pierre, quand même, qui ont provoqué l’interruption du trafic routier entre la France et l’Italie la semaine dernière, comme on peut le voir sur cette vidéo saisissante.

 

Place maintenant à nos rubriques hebdomadaires, avec pour commencer la bonne nouvelle de la semaine qu’est le lancement prochain d’un nouveau média centré sur la transition, excroissance du groupe Les Echos – Le Parisien, dont on espère qu’il aidera à nourrir nos Breaking (RE)NEWS à venir d’informations essentielles !

Restons positifs, avec la bonne idée de la semaine, qui nous vient du Loiret, où une start-up française a présenté son vélo électrique sans batterie ni recharge. Pas besoin de lithium pour faire tourner les pédales ! A la différence des véhicules de Stellantis, qui investit lourd au Etats-Unis pour s‘assurer d’en disposer suffisamment pour ses nouvelles voitures, raconte l’Usine Nouvelle.

A propos d’Etats-Unis, la surprise de la semaine nous vient de Californie, avec le soutien appuyé et remarqué de la firme à la pomme à un projet de loi sur "le droit de réparer". Les possesseurs d’Iphones ne manqueront pas d’être surpris 😉. Comment dit-on, déjà ? « Le cordonnier est toujours le plus mal chaussé », ou « c’est l’hôpital qui se moque de la charité » … ? A moins qu’il ne s’agisse des conséquences collatérales d’un vrai revirement stratégique d’Apple du hardware vers le software ?

La pénurie de la semaine nous vient du Sud mais elle n’est pas encore avérée : la lavande, dont le parfum seul évoque déjà les vacances, souffre, elle aussi, des changements climatiques ! Regardez-la, comme elle est belle…


au mépris de l'environnement

La photo de la semaine illustre, elle, l’embellie commerciale des croisiéristes, qui visent un public plus jeune, "au mépris de l'environnement" dixit Le Monde, qui n’a pas tort. En effet, on devine que ce vaisseau amiral (nouveau navire de la Royal Caribbean, « L’Icône-des-Mers ») ne joue pas que sur la sobriété…




L’épais rapport de la semaine mesure, lui, la qualité de notre air et, pollution oblige, elle n'a jamais été aussi mauvaise.

Son pendant, le mince rapport de la semaine, utile surtout si vous avez des enfants, nous vient de l’ADEME et est intitulé « "Conseils pour une rentrée responsable" »  : comment choisir les meilleurs compas, règles (en bois !) et autres crayons et papiers (recyclés !) pour une éducation durable.

Sans transition, voici la réponse au quizz de la semaine dernière : il s’agissait de remettre les photos avec les légendes qui leur correspondent. Mais pour rendre l’exercice plus stimulant, les légendes étaient absentes, sauf la mention du continent. Les indices étaient nombreux : tout cela s’est passé en août, autour du vaste monde… Indice supplémentaire : à chaque fois, il s’agit d’événements inédits dans leur ampleur ou leur localisation. Dernier indice : il y a un intrus 😉. Revoici donc ces photos, maintenant légendées !




Amérique / Hawaï : l’île de Maui dévastée par les feux consécutifs à une sécheresse intense suivie de tempêtes de vents (8 et 9 août). Le nombre de morts et disparus dépasse toujours la barre des 1000…




Amérique / Canada (Nord et Ouest) : à la mi-août, les incendies ont conquis de nouveaux territoires. 15 millions d’hectares de forêt sont par ailleurs partis en fumés en 2023 selon l'AFP, soit davantage que la superficie de la Grèce. Alors que les températures au Canada augmentent deux à trois fois plus vite que sur le reste de la planète, une nouvelle étude publiée le 22 août estime que le changement climatique a rendu sept fois plus probables les conditions météorologiques favorables aux incendies dans la région du Québec.




Amérique / Californie : le désert sous des trombes d’eau ! Lundi 21 août, le sud de la Californie a subi de fortes précipitations à la suite du passage de la tempête tropicale Hilary. En quelques heures, c’est l’équivalent de près d’une année de précipitation qui s’est déversé sur la ville de Palm Springs.




Asie / Inde : Selon les premiers bilans partagés par les autorités le mardi 15 août, 65 personnes seraient décédées dans des inondations et des glissements de terrain importants à la suite d’épisodes de mousson particulièrement féroces. Les États de l’Uttarakhand et de l’Himachal Pradesh ont été particulièrement touchés. Quelques semaines plus tôt, la Yamuna, rivière traversant la capitale New Delhi, atteignait son plus haut niveau depuis 45 ans. Bien que ces événements extrêmes soient courants durant les périodes de mousson, leur intensité et leur fréquence sont renforcées par le changement climatique, rappellent les scientifiques.




Europe / Canaries : mardi 15 août, un incendie s’est déclaré sur l’île de Tenerife En quelques heures, il a réduit en cendres plus de 15 000 hectares, soit plus de 7% de la superficie, qui viennent s’ajouter aux plus de 65 000 hectares dévastés depuis le début de l’année en Espagne. "Dévastateur", cet incendie a été "d’une échelle que les Canaries n’avaient jamais connue ", selon la cheffe du gouvernement de Tenerife (Cabildo), Rosa Davila.



Europe / l’intrus ! Cet incendie dans la banlieue de Moscou est la résultante de l’embrasement, le 23 août, de l’avion qui transportait le chef de guerre Evgueni Prigojine. Pas de lien a priori avec le réchauffement climatique, même si les raisons de la chute de l’aéronef restent officiellement inconnues…

Pas de devinette aujourd’hui mais, sans rapport avec la transition, juste pour se détendre, voici un rappel de la semaine qui concerne l’usage immodéré des power points dans votre vie professionnelle. Parfois qualifié de « degré zéro de la pensée », notamment par ceux, comme l’auteur de ces lignes, qui peinent à maîtriser l’outil, le « ppt » va nourrir vos prochaines heures, jours, nuits, semaines, mois et années. L’occasion de voir ou revoir cette petite vidéo diffusée il y a treize ans et qui reste plus que jamais d’actualité : "Life after Death by Power Point"

 

 

Bonnes lectures, bon week-end et bonne rentrée !